Dødsdrift
Ødnis
Genre Black Metal
Pays Allemagne
Label Vendetta Records
Date de sortie 15/10/2021

Site Internet

Dødsdrift est un groupe anonyme de black metal fondé en 2018 au fin fond de l’Allemagne du Nord.

L’album débute avec Fährde dont l’introduction d’une quarantaine de secondes est fascinante et totalement raccord avec ce qui suit. Cette musique me fait ressentir énormément de choses apaisantes avec cette puissance musicale accompagnée en fond par un rythme à la guitare et la partie vocale, c’est juste incroyable à écouter.

Schattenschafott suit droit derrière, et dans ce titre-là, les Allemands de Dødsdrift envoient du lourd dès la première seconde. Pareil que pour la musique précédente, ce titre est apaisant à l’écoute et incroyablement interprété.

Le morceau qui va suivre est intitulé Russ. Ce titre est introduit par une partie apaisante et calme avant de laisser sa place à la magie de Dødsdrift.

On en est seulement au troisième morceau d’Ødnis et je dois avouer que pour le moment je n’ai rien entendu de mauvais qui pourrait me donner un avis négatif sur cet album. Pour la blague, je vais tout de même continuer cette chronique.

Continuons l’écoute avec Herbstluft, rempli de puissance et d’une de ces mélodies si jouissives à écouter. On a l’impression que les enfers se déchaînent, musicalement parlant. Je pourrais écouter ce genre de morceau littéralement 24h/24.

Lær figure à la cinquième place d’Ødnis, soit en plein milieu. Ce morceau est plus dirigé vers l’apaisement et le calme tout en comportant tout de même une puissance à l’allemande, dira-t-on.

Le prochain morceau est Der letzte pfad. Avec ce titre, les musiciens nous rappellent de quoi ils sont capables et n’hésitent pas à casser la baraque en passant.

Continuons avec un titre excellemment introduit, Moorbrand. Le riff principal est mémorable et entraînant à la fois. Plus j’écoute cet album et plus je suis fan des groupes allemands.

Pour le titre Heimkehr, je vais simplement dire : PUISSAAAANCEE!!!! Ce titre est parfait pour de bons gros headbangs !

Adern des abgrunds est tout autant puissant et “badass” que le précédent morceau et cette double pédale est complètement orgasmique.

Enthauptet conclut cet excellent album. Ce titre est parfaitement à sa place en fin d’album pour un final plus que magnifique et mémorable.

Pour conclure, je trouve cet opus vraiment excellent et puissant, musicalement ou vocalement parlant. J’ai découvert Dødsdrift quelques mois à peine avant l’annonce de la sortie de Ødnis. Étrangement je ne suis absolument pas déçu de leurs albums. Pour un petit groupe qui ne cumule pas non plus des millions d’écoutes, Dødsdrift mérite amplement plus de visibilité. Alors dépêchez-vous d’aller écouter Ødnis et prenez le temps de profiter.