Spirit Adrift
Forge Your Future
Genre Heavy Metal
Pays Etats-Unis
Label Century Media Records
Date de sortie 27/08/2021

Site Internet

Les différents confinements à travers le monde n’ont été simples pour personne. Mais certains ont réussi à mettre ce temps au profit de la création et c’est le cas du groupe américain Spirit Adrift. Seulement quelques mois après la sortie de leur album Enlightened In Eternity, les musiciens originaires de Phoenix nous présentent un EP contenant trois titres écrits et composés lors du lockdown.

Du même nom que ce disque, Forge Your Future démarre sur quelques douces notes de guitare pour révéler ensuite un morceau à la fois lourd et mélancolique qui met parfaitement en avant la voix du chanteur et guitariste Nate Garrett. S’il fallait décrire de façon simple ce qu’est ce titre à ceux qui ne connaitraient pas le groupe, on pourrait sans aucun doute parler d’une fusion savamment orchestrée entre Metallica et Black Sabbath.

Wake Up nous le confirme avec sa sonorité très “Crazy Train” sans pour autant être une copie conforme de l’oeuvre d’Ozzy Osbourne. Spirit Adrift ne cache pas ses influences et sait parfaitement les mettre en avant tout en gardant une réelle identité. Très vite, les musiciens nous propulsent dans une série de solos, tous aussi percutants les uns que les autres, que l’on pourrait apparenter à la mécanique parfaite d’une locomotive lancée à pleine vitesse. Le côté old school, mais malgré tout actuel, de ces passages typiques du groupe saura faire le bonheur des fans de tout âge.

Il faut savoir ce que, pendant cette période d’isolement, cette équipe de copains a vécu. Ils n’ont pas hésité à écrire, composer et enregistrer des dizaines de nouveaux titres et ont choisi les meilleurs pour la sortie de l’EP. Le troisième titre, Invisible Enemy, en fait donc naturellement partie. C’est dans un style plus agressif qu’évolue ce petit bijou musical et Nate Garrett n’hésite pas à se lâcher tout en laissant une place importante à la guitare qui se veut plus “guitar hero”.

Il y a tellement à dire qu’il serait au final plus sage de se taire et de vous laisser profiter de ce qui annonce un album mémorable alliant avec brio le Heavy Metal et la mélancolie sans pour autant partir dans les clichés du sympho. N’hésitez pas à mettre votre casque sur les oreilles afin de profiter de ces vingt minutes de bonheur, mais attention… préférez un casque sans fil. Il serait dommage que vous endommagiez votre matériel en vous laissant transporter dans ce monde si plaisant !