Rubicon
Demonstar
Genre Heavy Metal
Pays Russie / France
Label Rock City Music
Date de sortie 16/07/2021

Site Internet

Si quand on vous parle de Rubicon, vous pensez que nous faisons référence au fleuve italien, vous risquez d’être surpris. Encore plus, s’il vous vient à l’esprit cette scène du Bigdil devenue mythique lorsque Vincent Lagaf se retrouve à demander à une personne fortement alcoolisée de répondre à la question “Qu’est-ce qu’un visage rubicon?”. Ici nous parlons bien d’un groupe de Heavy Metal, signé chez le label français Rock City Music, qui nous présente son nouvel album Demonstar.

Vous ne le connaissez peut-être pas encore et pourtant, le groupe existe depuis le début des années 2000. Après plusieurs essais et des changements de line-up, le frontman russe Ivan Bulankov revient avec une nouvelle équipe franco-russe pour s’imposer avec son Heavy survitaminé. Et c’est sans surprise que le résultat est excellent. Ce troisième album débute en force avec la plage qui lui donne son nom, Demonstar, et nous plonge directement dans un univers décoiffant.

La stupéfaction vient du titre If It Bleeds. Fidèles à eux-mêmes, ces artistes n’hésitent pas à arranger le Heavy à leur manière en alternant le chant clair et le growl. Cela donne une dimension et une profondeur particulières dont on n’a pas l’habitude dans ce genre de musique. Il n’est donc pas étonnant que l’équipe de Rock City Music, qui avait déjà su mettre en avant les excellents Now or Never, ne soit pas passée à côté de cette formation.

Au cours de ces onze titres autant riches que surprenants, on découvre avec plaisir les sons de clavier savamment intégrés par Katerina Pobedinskaya. Mais n’allez pas croire que vous allez vous retrouver avec la douceur que l’on connait dans le Heavy symphonique, car ce groupe est vraiment là pour vous démonter les oreilles et les cervicales. Donc si vous aimez la puissance criarde old school remise au goût du jour, vous n’allez plus pouvoir vous séparer de cet album.