Wheel
Preserved Time
Genre Doom Metal
Pays Allemagne
Label Cruz Del Sur Music
Date de sortie 23/01/2021

Site Internet

Wheel est une formation allemande de Doom traditionnel qui voit le jour en 2006 à Dortmund.

Ils ont sorti une démo en 2009 et deux albums studios : Wheel en 2010 et Icarus en 2013. Un enregistrement live à également été immortalisé : Live At The Hammer Of Doom 2013. Initialement, Wheel s’appelait Ethereal Sleep, mais comme c’était compliqué à prononcer, ils ont préféré changer. Les membres du groupes sont tous issus de la scène locale de formations de Power et de Thrash et ont voulu jouer du Doom ensemble, avec comme inspirations communes Katatonia, Opeth et Paradise Lost.

 

De gauche à droite : Carsten Jercke (batterie), Benjamin Homberger (guitariste), Arkadius Kurek (chant) et Marcus Grabowski (basse).

Preserved In Time est donc le troisième disque du groupe et sortira le 9 avril chez Cruz Del Sur Music en format vinyle, CD, et numérique via leur BandCamp. Plus lourd et plus Doom que son prédécesseur, Preserved In Time est l’accomplissement d’un long processus d’écriture de la part de Wheel. Huit ans après leur deuxième album, ils sont de retour en force suite à une période d’inactivité mais le résultat est surprenant et marquera sans doute le début de 2021 avec un des meilleurs albums du genre !

Les allemands nous proposent un “Doom traditionnel”, dans la lignée de groupes comme Candlemass, Solitude Aeternus ou Trouble.

La production est incroyablement claire et professionnelle, la voix est un mélange de ce qu’on a l’habitude d’entendre dans des groupes de Heavy Metal traditionnels avec un côté Power qui rend le tout terriblement épique et qui colle parfaitement avec l’ambiance de l’album. Je trouve que le chant d’Arkadius Kurek est à mi-chemin entre Bruce Dickinson (Iron Maiden) et Michael Kiske (Helloween). Le genre de chant clair avec des envolées lyriques qui est très agréable à écouter et qui se mélange bien avec le côté lent du Doom.

Les mélodies sont accrocheuses et les riffs de guitare simples et efficaces, comme quoi, parfois, pas besoin de branlage intensif de manches pour être bons !

Ce que je reprocherais à cet album est qu’il à parfois tendance à tourner en rond et manquer cruellement de punch.

L’ambiance générale de ce disque est à prendre en une pièce comme un album “concept”. Les morceaux sont connectés entre eux et il y a une suite logique qui coule naturellement telle une rivière de fluidité. Rien n’est laissé au hasard dans la suite des choses et c’est ce qui est agréable quand on découvre une nouvelle œuvre à l’heure actuelle. La scène Doom européenne se porte bien et Wheel fait partir de ces belles formations qui ont des belles années de carrière à venir. Reserved Time est un peu l’album “force tranquille” de Wheel car on ressent les inspirations artistiques de la formation venir naturellement et il est écrit avec passion.

Selon Homberger (guitare), le titre de l’album a été inspiré par le fait que le temps est un vaisseau et que tout ce qui y passe est préservé tant que quelqu’un s’en souvient ! La pochette de l’album en fait clairement référence.