Auteur/autrice : Cindy BM

Death Angel (The Bastard Tracks)

Ces acharnés de la scène ne pouvaient décidément pas se résoudre à passer toute une pandémie loin des planches ! Death Angel revient avec  The Bastard Tracks, leur tout dernier album live, enregistré lors de leur représentation sans public au Great American Music Hall de San Francisco, leur ville d’origine, en mai 2021. Ce projet de diffusion en ligne à l’origine sort ce 26 novembre 2021 en CD+Blu-ray et cassette audio chez Nuclear Blast Reccords. La version vinyle est prévue pour le 29 avril 2022.

Lire la suite

Destruction (Live Attack)

Schmier et sa bande ne se laissent pas déstabiliser par une pandémie qui dure car Destruction ne cesse d’innover ! Après 37 années de carrière, les thrashers allemands ont tout donné pour rester au plus proche de leurs fans avec Live Attack, en double CD et Blu-Ray, enregistré en salle sans public, sorti le 13 août chez Napalm Records.

Lire la suite

Interview de Schmier (Destruction)

Schmier et sa bande ne se laissent pas déstabiliser par une pandémie qui dure car Destruction ne cesse d’innover ! Après 37 années de carrière, les thrashers allemands ont tout donné pour rester au plus proche de leurs fans avec Live Attack, en double CD et Blue Ray, enregistré en salle sans public, sorti le 13 août chez Napalm Records.

Lire la suite

Interview de Martín Méndez (White Stones)

White Stones est le groupe formé par le bassiste d’Opeth qui explore le Death Metal technique avec son premier album Kuarahy paru en mars 2020. Dans cette interview, Martín Méndez nous annonce son deuxième album, Dancing into Oblivion, qui sort chez Nuclear Blast le 27 août 2021, au cœur d’une pandémie qui dure et qui inspire !

Lire la suite

White Stones (Dancing into Oblivion)

Après la sortie de Kuarahy à la veille de la pandémie en mars 2020, Martin Mendez, bassiste d’Opeth, étoffe un peu plus le projet White Stones et revient avec son second album Dancing into Oblivion, qui sort chez Nuclear Blast le 27 août 2021. Martin nous livre ici un concentré de noirceur et de peur directement inspiré de son désespoir en situation de confinement qui aboutit à un death metal technique à la complexité délicieusement torturée.

Lire la suite
  • 1
  • 2

Publicité

Archives

Nos chroniqueurs