C’est au Pont Rouge à Monthey, salle culte de la région, que Doppelgänger a choisi de poser ses amplis pour le vernissage de son nouvel album Emperor. Je me rends donc à cette soirée empli de curiosité car cela va être une sacrée découverte pour ma part.

Le concert commence à 20h45 avec les Sédunois d’Overgrass qui officient dans un style Indie Rock et mènent une superbe prestation d’environ une heure devant un public très réceptif à leur musique.

Après un changement de scène qui permet une petite pause boisson, c’est au tour de Doppelgänger qui, traduit de l’allemand, signifie “sosie”, de passer à l’action. Le show s’ouvre sur le titre Shaker de l’album Emperor. C’est assez rapidement que le public et les fans du groupe, venus en nombre malgré le passe sanitaire, se laissent porter par la musique très spéciale du combo. Plus on avance dans le concert et plus on vit un véritable voyage entre un Metal progressif très ambiant et du Rock et Metal indus dans la lignée de Rob Zombie et Ministry.

Quant à la prestation scénique, de ce côté-là, rien à dire : les trois acolytes (ou “sosies”, car ils aiment se faire appeler ainsi pour ne pas se limiter à des individus) transmettent une super énergie et montrent de la facilité à enchainer les morceaux sans perdre de pêche et surtout, ils savent capter l’attention des spectateurs. Je félicite aussi la technique car les jeux de lumière et le son sont excellents et permettent de savourer pleinement l’ambiance du spectacle et le jeu de scène des Valaisans.

Je dois avouer que je ne connais pas super bien les morceaux du groupe, vu que je le découvre. Mais ayant écouté l’album, je reconnais certains d’entre eux que j’apprécie, comme Groove in a Box, Daredevil ou Venom, que vous pouvez retrouver sur la chaine YouTube du groupe et qui ont aussi particulièrement plu au public, vu les cris et les applaudissements. C’est après plus d’une heure et demie de show et le titre 02 May avec un festival de sonorités variées que la prestation de Doppelgänger se termine. Pour ma part, la découverte de ce groupe a été une bonne surprise et je vous invite volontiers à aller jeter une oreille sur leur nouvel opus Emperor.

Overgrass

Par Cédric Ferret

Doppelgänger

Par Cédric Ferret